Recherche

samedi 26 septembre 2015

True Detective 2

En Californie, à Vinci, l'inspecteur Ray Velcoro (Colin Farrell) doit enquêter sur la disparition de Ben Casper, un conseiller municipal. Celui-ci a disparu la veille de la présentation d'un projet dans lequel Frank Semyon (Vince Vaughn), un entrepreneur peu scrupuleux, a des actions. Non loin, dans le comté de Ventura, l'inspectrice Ani Bezzerides (Rachel McAdams) mène une opération contre un réseau de prostitution. Un troisième policier, Paul Woodrugh (Taylor Kitsch), est accusé d'un délit sexuel.


La saison 2 de 'True Detective' se doit de réussir une double mission : faire aussi bien que la saison 1 en termes d'audimat et nous faire oublier l'excellentissime duo formé par McConaughey/Harrelson. Dire que ce n'est pas gagné tient presque de l'évidence tant la première saison a placé la barre haute : 12 nominations aux Emmys dont 5 statuettes gagnées, plus de 10 millions de téléspectateurs en moyenne (aux US).

Pour remplacer le tandem d'origine, la production a décidé de miser sur non pas deux mais quatre enquêteurs. Rachel McAdams, Vince Vaughn, Colin Farrell et Taylor Kitsch ('John Carter', 'Battleship') prennent donc du service dans cette nouvelle enquête originale. Nul besoin d'avoir vu la première saison pour comprendre les tenants et aboutissants.

L'histoire se passe dans la ville de « Vinci ». Ne cherchez pas Vinci sur une carte. La ville s'inspire en fait de Vernon (située dans le conté de Los Angeles). Incluant des zones industrielles, la ville a fait la une des journaux pour des histoires de corruption et d'élections truquées.

Tout comme son prédécesseur, le deuxième volet de 'True Detective' ne décolle véritablement qu'après 3 épisodes. Se voulant moins complexe que son aînée, la saison 2 risque fort de toucher un plus grand public. Plus rythmée, moins prise de tête, 'True Detective' version 2015 se montre plus dynamique. Malgré l'excellent jeu de Colin Farrell et un Vince Vaughn se défendant plutôt bien dans un registre où il a tout à prouver, la comparaison avec la saison 1 est inévitable. La force de cette nouvelle saison est indubitablement une Rachel McAdams en mode détective-sur-le-qui-vive-et-semblant-prête-à-en-découdre-avec-les-pires-criminels. Scènes oniriques, courses-poursuites haletantes, cette nouvelle promotion envoie du lourd !

Mis à la retraite anticipée, le duo McConaughey (qui afin de se préparer avait écrit un essai de 450 pages sur son personnage)/Harrelson ne se fait pas pour autant oublier. Ces nouveaux 'True Detective[s]' du conté de LA assurent même si ceux du Texas leur font toujours de l'ombre... Wait & see quant à la « season finale ».   

Goupil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire