Recherche

mercredi 21 octobre 2015

Jaws 19

A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d'Amity sont à nouveau mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d'un jeune vacancier.  
 


Nous pensions avoir tout vu avec “Jaws 9”. C'était sans compter sur les innombrables suites que dénombre la franchise lancée par le légendaire Steven Spielberg. À l’heure où vous lisez ces lignes, que reste-t-il de l’héritage du père de E.T. ?

Martin Brody, Mike Brody, Michael Brody, etc. Dans la famille Brody, nous avions déjà toutes les cartes en mains. Alors à quoi bon nous livrer un énième épisode fadasse et sans le moindre fil rouge ? Nous nous le demandons encore. Il faut dire que les producteurs étaient franchement à court d’idées. Preuve en est la voix off de la bande-annonce qui augurait déjà du pire : “cette fois, c’est vraiment VRAIMENT personnel”.

“Jaws 19” n’est clairement pas digne de ses illustres ancêtres ! À choisir, revoyez le premier, ou le deuxième, ou la version 3-D ou bien à la limite “Jaws: The Revenge”. Avec “Jaws 19”, Max Spielberg touche les bas-fonds et n'arrive même pas à la "nageoire caudale" de son père ! 

Note : O
Critique : Goupil


N.B.: Chapeau bas aux plus perspicaces d’entre vous ! Laissez-nous un commentaire et notre équipe de cinéphages se chargera du reste !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire