jeudi 14 septembre 2017

It

Plusieurs disparitions d'enfants sont signalées dans la petite ville de Derry, dans le Maine. Au même moment, une bande d'adolescents doit affronter un clown maléfique et tueur, du nom de Pennywise, qui sévit depuis des siècles. Ils vont connaître leur plus grande terreur…



 
Pas du tout branchés films d’horreur, Goupil et Choupette ont pris leur courage à deux mains afin d’aller voir la nouvelle adaptation du roman de Stephen King, “It”. Pennywise revient sur nos écrans tout juste vingt-sept ans après la mini-série diffusée en 1990 et ce n’est aucunement une coïncidence. Peut-on parler du meilleur film du siècle comme l’a récemment fait le réalisateur Xavier Dolan ?

Abnégation et courage, ce sont les deux qualités dont il fallait faire preuve afin de vous parler de “It”. Ça.. et certainement une petite dose de masochisme au vu de l’état usé de nos sièges après avoir dû encaisser un nombre incalculable de sursauts et de serrages d’accoudoirs.

Les jeunes acteurs que sont Sophie Lillis, Jaeden Lieberher (“St Vincent”), Finn Wolfhard (la série “Stranger Things”) et Cie font preuve d’une réelle complicité à l’écran. Bill Skarsgård (dans la famille Skarsgård, nous connaissions déjà le père Stellan et le grand frère Alexander) se distingue par une interprétation complètement différente de celle de Tim Curry (le Pennywise des origines). Effroyable et monstrueux, ce reboot vous fera sans nul doute oublier la précédente itération. Quant à la version papier de 1986, elle n’a rien à craindre et demeure la moins édulcorée des trois (plusieurs scènes choquantes manquent à l’appel sur grand écran).

Oui, “It” est réussi. Oui, Pennywise parvient à nous terrifier en jouant avec nos peurs infantiles. Chapeau bas au réalisateur Andy Muschietti (“Mama” sorti en 2013) qui nous a fait sursauter comme jamais !

Moins sombre que la série “Stranger Things” mais pas pour autant moins mystérieux, “It” nous embarque dans un cauchemar hypnotique dont nous ne reviendrons pas indemne. S’il est vrai que chaque fou rire confère quelques secondes de longévité en plus, nul doute que “It” a provoqué chez nous l’effet inverse. Une des meilleures - si pas la meilleure - adaptations de Stephen King !

Note : ★★★★
Critique : Goupil

Sortie Belgique : le 6 septembre 2017
Sortie France : le 20 septembre 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire