Recherche

dimanche 10 septembre 2017

The Rider




Basé sur une histoire vraie, « The Rider » raconte comment Brady Blackburn, qui gagnait sa vie dans les rodéos, a vu son existence basculer à cause d’une mauvaise chute. Il a alors eu le crâne brisé, et sa convalescence l’a obligé à faire des choix.




Chloé Zhao remporte cette année le Grand Prix du Jury au Festival du cinéma américain de Deauville, et l’on comprend pourquoi.

Il y a deux ans, elle nous offraitSongs My Brothers Taught Me” (« Les chansons que mes frères m’ont apprises ») en nous plongeant dans une communauté de natif-ve-s américain-e-s qui se battaient pour survivre, dans une situation économique instable.

Aujourd’hui, elle revient avec The Rider, et nous emmène au fin fond de l’Amérique rurale, celle où, dit-elle, les gens sont authentiques et beaux. 

Elle nous montre des paysages à couper le souffle, et il n’y a rien à reprocher à sa réalisation, tant la lumière est joliment utilisée. Des plans poétiques nous laissent voir la « vraie vie » des cow-boys. Les person(nag)es qu’elle nous montre à l’écran, crèvent d’authenticité. On voit leurs combats intérieurs, leur vulnérabilité, on les voit réfléchir et faire des choix. Ses acteurs ne sont pas des professionnels – on visionne presque un documentaire, tant la fiction est proche de la réalité. Et l’on voit la force de caractère de Brady, qui prend soin comme il peut de sa sœur Lilly, atteinte du syndrome d’Asperger. Leur père, Wayne (Tim, in real life) ne s’est jamais vraiment remis du décès de son épouse, et est un chef de famille pour le moins maladroit. Aussi, c’est auprès de ses amis que Brady puise sa force, et il les soutient dans leurs combats – on pense notamment à son ami Lane, également ancien champion de rodéo, qui a eu moins de chance que lui après un accident qui l’a laissé quasiment paralysé.

Notre nouveau cow-boy préféré est déchiré face au choix qui s’impose à lui : les médecins lui interdisent de remonter à cheval, alors que ces descendants de Pégase sont son unique raison de vivre.

Note : 
Critique : Choupette

Date de sortie inconnue


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire