Recherche

dimanche 9 septembre 2018

44e festival du cinéma américain de Deauville

Plus accessible que Cannes, plus familial aussi, le Festival du Cinéma Américain de Deauville fait rêver les festivaliers et festivalières du monde entier. Il y a toujours une rencontre ou une découverte pour enflammer le cœur des cinéphiles (et cinéphages) et faire de ce séjour en Normandie un moment inoubliable. Grâce à sa compétition inspirée des plus grands festivals américains (notamment Sundance) et son marché de films, Deauville confirme son importance dans la promotion d’un certain cinéma. Un cinéma indépendant et très certainement plus intimiste. Chaque année, le festival offre une visibilité à des jeunes réalisateur-trice-s qui n’en sont qu’à leurs débuts. Comme chaque année depuis la création de notre site, nous ne pouvions manquer ce rendez-vous.


Histoire
En 1975, le publicitaire Lionel Chouchan s’associe à - aujourd’hui feu - André Halimi, producteur TV. Le festival du cinéma américain de Deauville était né. À l’époque, Michel d’Ornano - celui que beaucoup surnommaient le “Duc de Normandie” au vu de sa politique de grands travaux - occupait la fonction de Maire. En 1977, le festival met sur pied les cérémonies d’hommages. Lana Turner, Lauren Bacall et Yul Brynner (pour ne citer que ces trois légendes) viennent fouler les célèbres planches normandes. Inauguré par Clint Eastwood himself en 1992, le C.I.D. (Centre International de Deauville) devient en toute logique le cœur du festival. C’est en 1995 que le festival négocie son virage le plus serré avec l’arrivée de la compétition. Le festival n’a jamais perdu de vue le cinéma indé. C’est peut-être là que réside la force de cet événement qui accueille en moyenne 300 journalistes et près de 60.000 festivalier-e-s.

Les hommages
Le festival rend hommage à quatre célébrités cette année. Kate Beckinsale ("Pearl Harbor", "Underworld", "The Aviator"), Jason Clarke ("Zero Dark Thirty", "Mudbound", le dernier "Terminator") et Sarah Jessica Parker ("Sex and the City", "Mars Attacks!"). Cette année, le clou du spectacle était bien évidemment l'arrivée de Morgan Freeman sur la promenade des Planches de Deauville.  

Le Nouvel Hollywood 
Elles sont jeunes mais n'ont pas à rougir face à des actrices plus matures. Les actrices Elle Fanning (20 ans et 57 apparitions à la TV et/ou au cinéma) et Shailene Woodley (26 et 33 apparitions) recevront toutes deux un trophée pour honorer leur carrière prometteuse. Les sculptures ont été réalisées par l'artiste Karl Lagasse. 

Le Jury
Un jury 100% francophile (et le plus souvent francophone) - avec cette année à sa présidence l'actrice Sandrine Kiberlain - a pour devoir d’évaluer les quatorze films de la compétition. Sabine Azema, Alex Beaupain, Leila Bekhti, Stéphane Brizé, Sara Giraudeau, Xavier Legrand, Pierre Salvadori et Leïla Slimani viennent assister la présidente dans cette lourde tâche. 


Il existe aussi un autre jury, un "jury de l'ombre". Le réalisateur et acteur Cédric Kahn assure la présidence de cette 44e édition. Hubert Charuel, François Civil, Karim Leklou et Kate Moran gonflent les rangs de ce jury de la Révélation.

Voici les résumés des films vus par notre équipe. Les critiques respectives suivront bientôt.. 

La compétition
Blindspotting
Encore trois jours pour que la liberté conditionnelle de Collin prenne fin. Mais lorsqu'il est témoin d'une terrible bavure policière, c'est un véritable électrochoc pour le jeune homme.

Thunder Road
L'histoire de Jimmy Arnaud, un politier texan qui essaie tant bien que mal d'élever sa fille. Le portrait tragi-comique d'une figure d'une Amérique vacillante.
Monsters and Men
Un jeune homme noir est abattu par la police. Trois témoins du crime se retrouvent face à un dilemme : garder le silence pour s'éviter des ennuis ou s'impliquer personnellement pour réparer une terrible injustice.

Leave No Trace
Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsées soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail.


Les premières

Chappaquiddick
Récit des sept jours les plus dramatiques de la vie du sénateur Ted Kennedy, impliqué dans un accident de voiture ayant causé la mort de l'ancienne directrice de campagne de Robert Kennedy, à la veille du premier pas sur la Lune. 


Operation Finale
La traque et la capture du criminel de guerre nazi Adolf Eichmann en 1960 en Argentine...

 

Le palmarès 

 
Toutes les informations sont à découvrir ici : https://www.festival-deauville.com/ 

Goupil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire