Recherche

jeudi 4 novembre 2021

Sex Education 3

 

On ne parle plus que de "l'École du sexe" tandis qu'une nouvelle proviseure essaie de gérer ses turbulents élèves, et Otis de garder sa liaison secrète.

 

Série colorée, désopilante et honnête « Sex Education 3 » aborde la sexualité sainement. Cela change des rares journées à l’école consacrées à l’éducation sexuelle ou encore des conseils de parents archi-gênés ne sachant que dire à leur progéniture.

Premier constat dès le premier épisode : « Sex Education » semble bonifier au fil des saisons. Après une deuxième saison encore meilleure que la précédente, cette troisième saison se centre sur la grossesse tardive et la quête d’indépendance. La série aborde aussi le concept de dysphorie de genre et remet le body shaming au centre du débat. L’ensemble du casting assure mais c’est véritablement sur Ncuti Gatwa (le personnage d’Eric) que tous les yeux se rivent. Il est bouleversant d’authenticité et apporte beaucoup de nuance à son rôle. Son personnage fait preuve d’une résilience inspirante. Asa Butterfield et Emma Mackey délivrent des performances mémorables pour des acteur-trice-s de leur âge. Gillian Anderson semble quant à elle habitée par son rôle.

Bien écrite, bien jouée, « Sex Education 3 » trouve le juste équilibre entre narration émouvante et humour potache assumé. Une des forces de « Sex Education » est de ne pas uniquement s’adresser à un public restreint. Les ados en quête de réponses y trouveront leur compte et les adultes en recherche d’histoires cocasses prendront leur pied !


Goupil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire