samedi 1 octobre 2011

Fright Night

« Fright Night » est LE film d’horreur/comédie que l’on n’attendait plus ! Agrémenté d’un logo « 3D », le film se savoure réellement avec une paire de lunettes sur le nez. « Fright Night » est un remake du film éponyme de 1985, plus connu dans nos contrées sous le titre « Vampire, vous avez dit vampire? ». Pourquoi doit-on aller voir cette nouvelle version ? Suivez le guide.. 




Tout d’abord, le réalisateur, Craig Gillespie, s’est payé les services scénaristiques de Tom Holland, qui n’est autre que le réalisateur du film sorti en 1985. Gillespie s’est ensuite entouré d’un solide casting et a même fait appel à Chris Sarandon, un acteur déjà présent dans l’original. Mais de quel casting parlons-nous ? Le réalisateur est allé chercher des « petits jeunes » aux filmographies déconcertantes. Je veux bien sûr parler de Anton Yelchin (la série « Taken », « New York, I Love You », « Star Trek », « Terminator Salvation » ou encore « The Beaver »), et de Christopher Mintz-Plasse (le fameux McLovin dans l’hilarant « Superbad », « Role Models », « Year One », « Kick-Ass », etc). Ensuite, on retrouve Colin Farrell qu’on ne présente plus ainsi que David Tennant. Tennant tient ici un rôle à mourir de rire passant subtilement de scènes d’arrogance à des scènes d’effroi. Ajoutez à cela un humour pince-sans-rire ainsi que son magnifique accent écossais, et votre entrée est remboursée par la seule prestation de ce peu connu mais grand acteur (cfr. la série « Doctor Who » et tout de même « Harry Potter and the Goblet of Fire » dans le rôle de Barty ‘Crouch’ Junior)! Soulignons les très belles performances d’ Imogen Poots (la copine du héros Charley) ainsi que de Toni Collette (Jane, la mère de Charley). Si l’apparence de Colin Farrell dans le film « Horrible Bosses » vous a quelque peu rebutée, son personnage est ici tellement classe qu’il fait passer Edward et Jacob pour des figurants !     

L’histoire est assez basique, avouons-le. Après quelques disparitions dans son voisinage, un adolescent nommé Charley (Yelchin) est convaincu que son voisin Jerry (Farrell) est en réalité un vampire. Le réalisateur, principalement connu dans le milieu des séries n’en est pas à son premier film. Il signe avec « Fright Night » un excellent remake très efficace, haletant et dont la 3D nous fait oublier pas mal de superproductions récentes (la scène de la poursuite en voiture, renversante, rappelle l’attaque du T-Rex dans « Jurassic Park »).
Jerry (Farrell), un ami qui vous veut du bien? 
« Fright Night » est en définitive un bon popcorn movie. Ses 106 minutes s’envolent littéralement, portées par les prestations de remarquables acteurs et actrices. Le film a également sa propre mythologie et il faut véritablement attendre l’épilogue de cette aventure pour comprendre toute la ‘finesse’ du scénario.

Note:
Critique: Goupil       


En bonus, l'affiche du film original (1985): 
               

Aucun commentaire:

Publier un commentaire