lundi 30 janvier 2012

The Help


If you can love your enemy, you already have victory.”

Pendant le mouvement des droits civiques des années 1960s, une journaliste en herbe (Emma Stone) décide d'écrire un livre détaillant le point de vue d’une servante afro-américaine sur la famille blanche pour laquelle elle travaille, et les épreuves qu'elle doit traverser chaque jour.


The Help’ est l’adaptation du roman éponyme de Kathryn Stockett sorti en 2009. Tate Taylor, le réalisateur, s’est rudement bien entouré pour tourner son premier long. Il se révèle être très doué pour la direction d’acteurs tant les personnages interprétés par ces derniers sonnent juste. Emma Stone interprète la journaliste en herbe qui, poussée par un désir d’émancipation, cherche à écrire son premier roman sur une cause qui la touche. Viola Davis et Octavia Spencer ont véritablement donné de leur personne tant beaucoup de leurs scènes sont chargées en émotion. Jessica Chastain (‘The Debt’, ‘The Tree Of Life’ et ‘Take Shelter’) est méconnaissable et joue impeccablement un personnage à l’opposé de son registre habituel. A noter la présence de Sissy Spacek au casting. La réalisation est efficace et ne s’encombre pas de fioriture visuelle.  

A sa sortie, ‘The Help’ (‘La Couleur Des Sentiments’ en VF) n’a pas trouvé une critique unanime. Beaucoup ont dénoncé un certain manichéisme dans le film. Les blancs seraient ainsi présentés comme les méchants tandis que les afro-américains seraient les gentils. Après la projection, on peut sans trop de difficultés rejeter cette critique puisque les blancs ne sont ici pas tous mauvais (Skeeter, Celia et son mari, Elain, etc). Certains soutiennent même la cause des bonnes (les fameuses ‘help’) dans cette lutte contre la ségrégation raciale infligée par beaucoup de conservateurs (l’histoire se passe dans la ville de Jackson, Mississippi).

L’histoire est particulièrement bien contée même si quelques scènes diffèrent par rapport au roman. Les actrices offrent ici une prestation chorale magistrale. Certaines sont mêmes dans la course aux Oscar (Viola Davis pour meilleure actrice ; Jessica Chastain& Octavia Spencer pour meilleure actrice dans un second rôle).

The Help’ est un film qui parle du passé mais résonne avec le présent. A l’heure où, aux Etats-Unis comme ailleurs, on assiste encore à une ségrégation/ séparation de facto (surtout dans les écoles), il serait temps pour ceux qui discriminent de prendre conscience que nous sommes tous égaux.

A noter : Tate Taylor et Kathryn Stockett se connaissent puisqu’ils ont grandi ensemble à Jackson, dans le Mississippi.

Note : 
Critique : Goupil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire