mardi 6 mars 2012

Hasta La Vista



Projeté au dernier festival du film d’Amour de Mons, le dernier film de Geoffrey Enthoven fait irrémédiablement penser à ‘Intouchables’. En effet, le handicap est au centre de l’œuvre. Mais ici, le film est ancré chez nous, dans le nord de notre beau pays. De cette façon, celui-ci nous apparaît comme plus proche de notre réalité. Plus qu'un coup de cœur, un véritable cri d'amour qui touche l'âme! On n'en ressort pas indemne, ni tout à fait le même non plus.

Synopsis : Trois jeunes d’une vingtaine d’années aiment le vin et les femmes, mais ils sont encore vierges. Sous prétexte d’une route des vins, ils embarquent pour un voyage en Espagne dans l’espoir d’avoir leur première expérience sexuelle. Rien ne les arrêtera… Pas même leurs handicaps : l'un est aveugle, l'autre est confiné sur une chaise roulante et le troisième est complètement paralysé.


Là où certains films tombent dans le pathos avec éclats de violons à la clé sur des thèmes pourtant moins graves, ‘Hasta la vista’ traite du handicap et de la maladie ; de l’amitié et de la sexualité de façon digne et terriblement humaine. Cette justesse dans le ton du film s’explique tout d’abord par la réalisation exemplaire. Ici, Geoffrey Enthoven filme ses personnages avec tellement d’humanité que nous nous sentons tour à tour aveugle, tétraplégique et malade. Cependant, les personnages ont une telle force mentale, une telle joie de vivre ou plutôt lancent un si bel appel à la vie, que nous évitons le larmoyant pour se battre, rire, pleurer, et finalement, vivre à leurs cotés. 

Même la lumière semble complice des acteurs. Les protagonistes nous apparaissent tels des personnages solaires qui nous réchauffent le cœur pendant 1h53.. Ou serait-ce 1minute 53 tant le film passe vite et nous emmène dans un merveilleux road trip avec des personnages follement attachants. Les séquences se succèdent en nous faisant passer du rire aux larmes mais sans jamais forcer le trait.

Dans ce film tous les comédiens sont à saluer. Tous d’abord, les trois comédiens principaux: Robrecht Vanden Thoren (Philip), Gilles De Schrijver (Lars),  Tom Audenaert (Josef) qui bien que parfaitement valides se confondent avec leurs personnages. Quel travail extraordinaire en amont, quelle préparation ! Ensuite, Isabelle De Hertogh (Claude), qui emmènera ce petit monde assouvir leur rêve commun avec beaucoup de sincérité. 

Espérons que 'Hasta La Vista' connaisse une vie prospère car ce film le mérite. Votre serviteur en est encore sous le charme, et ce, pour très longtemps.

Note : 
Critique : Stanley

Aucun commentaire:

Publier un commentaire