mercredi 19 décembre 2012

De l'autre coté du périph


Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.




S’il n’y a rien à retenir du côté du scénario où tout est couru d’avance, on se réjouit malgré tout de l’alchimie qui se dégage du tandem antagoniste formé par Laurent Lafitte (son idole: le Bébel du Professionnel) et Omar Sy (son maître à penser: Axel Foley, alias le Flic de Beverly Hills). Le duo revisite le buddy movie à la sauce comédie française. Et ça fonctionne! Gags de situation, vannes à gogo, clichés tordants sur la banlieue, «De l’autre côté du périph» est généreux en humour et c’est ce qu’on attend d’une comédie. A noter l’excellence des dialogues avec quelques belles répliques qui font mouche! Drôle mais facile, on passe un agréable moment. A mater en dvd/blu-ray un soir de break.

Note: ★★
Critique: Professeur Grant

Aucun commentaire:

Publier un commentaire