Recherche

samedi 27 juin 2020

John David Washington en 5 films


Avec un premier rôle décroché à huit ans dans « Malcolm X » de Spike Lee, le fils Denzel Washington aurait très bien pu faire partie des « showbiz kids ». Pensez à Angelina Jolie (fille de John Voight), Bryce Dallas Howard (fille de Ron), Liv Tyler (fille de Steven), Kate Hudson (fille de Goldie Hawn), Scott Eastwood (fils de… vous savez « Bronco Billy »), et j’en passe et des meilleurs.


Pourtant, John David Washington n’a pas choisi d’embrasser la même carrière que son père. Du moins, pas immédiatement. Né à L.A. en 1984, John David s’est d’abord tourné vers le football américain afin de ne pas rester dans l’ombre de son paternel. Au lycée, il se fait remarquer et ne tarde pas à obtenir une bourse lui permettant d’aller à l’unif à Atlanta. Une fois diplômé, il intégrera la NFL et jouera même en Europe, à Düsseldorf.
Une blessure au tendon d’Achille mettra (malheureusement?) fin à sa carrière. À 28 ans, il prend la décision de revenir vers la comédie. Quelques années plus tard, il décroche un rôle majeur dans la série « Ballers », aux côtés de Dwayne « The Rock » Johnson. Un an plus tard à la cérémonie des Golden Globes de 2016, son prénom est pratiquement sur toutes les lèvres.
Un rapide coup d’œil à sa filmo permet de se rendre compte que l’acteur – à l’image de son papa – est très engagé.
2018 est l’année de la consécration avec pas moins de trois films dans lesquels il campe le rôle d’un flic. Il décroche sa première nomination aux Golden Globes.
Le point commun de ces trois derniers films est qu’ils évoquent le racisme subi par les Afro-américains. Bavures policières, justice à deux vitesses, violence gratuite : des thèmes qui renvoient malheureusement à l’actualité aux US comme chez nous.
En se présentant au casting de « The Old Man & the Gun », il savait qu’il auditionnait pour un rôle mineur. Selon les dires du réalisateur, il voulait simplement en apprendre plus sur le métier. Chaque matin de tournage, il venait sur le set, même s’il n’avait aucune scène à tourner ce jour-là. Cette démarche est rare et en dit long sur sa fibre artistique. Sa mère, Pauletta Washington, a connu le succès à Broadway en tant que pianiste et payait les factures bien avant que son mari ne se fasse un nom.
Il y a deux ans, John David décroche quatorze nominations issues d’associations du monde du cinéma et de festivals divers. Il remporte trois prix cette année-là, et en ajoute quatre à son palmarès en 2019, dont la plus haute récompense aux Hollywood Film Awards.
Pourquoi écrire un article sur John David Washington alors qu’il n’est qu’une star montante ? Et bien, cet été, il sera à l’affiche de « Tenet », le dernier film du très convoité Christopher Nolan. À nouveau, il y tient le rôle principal.

Retour sur cinq films d’un acteur dont on n’a pas fini de parler.

#5 Tenet
Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

Avec « Tenet », Chris Nolan serait-t-il sur le point de révolutionner le septième art ? Réponse très bientôt !

#4 The Old Man & the Gun
L'histoire vraie d'un braqueur de banque âgé de 78 ans qui n'a toujours pas renoncé à sa passion pour les hold-ups...

Cet hommage à Robert Redford est aussi irrésistible que son sujet.
Notre avis complet en cliquant ici.

#3 Monsters and Men
À Brooklyn, le meurtre d’un Afro-Américain par un policier blanc bouleverse la vie de trois habitants d’un quartier déjà marqué par des tensions raciales : le témoin du crime qui filme la scène avec son smartphone, un officier de police hésitant à affronter sa hiérarchie, et un jeune lycéen joueur de baseball. Doivent-ils prendre le risque de s’engager pour tenter de réparer l’injustice ou se préserver en gardant le silence ?

Un film qui trouve malheureusement encore écho en 2020.

#2 BlacKkKlansman
Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

Spike Lee au sommet de son art !
Notre avis complet en cliquant ici.  

#1 Malcolm X
Une évocation de la vie de Malcolm X, leader du mouvement noir américain Nation of Islam : son enfance difficile à Omaha, son séjour en prison où il apprend à cultiver la fierté de sa race, son entrée dans l'organisation d'inspiration islamiste, son mariage avec l'infirmière Betty Shabazz, son pèlerinage à la Mecque et son assassinat le 21 février 1965 au cours d'un meeting.

Un tout petit rôle pour John David, qui joue avec son père dans ce film de Spike Lee désormais culte !

Et vous, sur une échelle de 1 à 10, à quel point attendez-vous « Tenet » ?

Goupil

Relecture : Choupette


Sources :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire