mercredi 24 août 2011

Morning Glory

★★★

Bien qu’elle soit jeune, jolie, dynamique et ambitieuse, Becky Fuller (Rachel McAdams) est en pleine traversée du désert. Aussi, lorsqu’on propose à cette productrice de reprendre "Daybreak", la matinale la moins regardée du pays, elle accepte le défi sans hésiter. Pour booster l’audience, elle décide d’engager Mike Pomeroy (Harrison Ford), le journaliste de légende de la chaîne. Mais le charisme de Mike n'a d'égal que ses caprices, et ses relations sont électriques avec Colleen Peck (Diane Keaton), sa co-présentatrice. Dans un même temps, Becky craque pour un producteur de la chaîne, mais sentiments et travail ne font pas toujours bon ménage. Parviendra-t-elle à sortir l’émission de l’impasse et à trouver l’amour ?

Après ‘Nothing Hill’, Roger Michell nous revient avec cette comédie divertissante. Certes, on est loin du film sorti en 1999, mais il faut reconnaître que Roger Michell n’a pas perdu la main entre-temps. On prend plaisir à regarder ce film pour trois raisons : la pétillante Rachel McAdams, Harrison Ford en mode grincheux (un rôle qu’il incarne ici à merveilles) et pour couronner le tout, une mise en scène efficace. Que demander de plus ? A noter, la présence à l’écran de Jeff Goldblum et Patrick Wilson (‘Little Children’, ‘Watchmen’, ‘The A-Team’ et prochainement à l’affiche de ‘Young Adult’ et ‘Prometheus’, rien que ça).   

Goupil


Aucun commentaire:

Publier un commentaire