lundi 9 octobre 2017

Love

Gus, un homme sympathique, et Mickey , une jeune femme effrontée, vivent des moments tour à tour euphoriques et humiliants, d'intimité, d'engagement, d'amour et d'autres choses qu'ils auraient préféré éviter. Love offre un regard désopilant, sans concession et douloureusement sincère sur les relations amoureuses d'aujourd'hui. 


Quand l’esprit de Judd Apatow (“Trainwreck”, “This Is 40” ou encore “The 40 Year Old Virgin”) rencontre celui de Lesley Arfin (“Girls” mais aussi “Awkward.”), ces deux-là produisent inexorablement des étincelles.

Qui dit couple moderne, dit sujet moderne. Ici, nous ne pouvons pas parler d’histoire d’amour mais plutôt d’une histoire à propos de l’amour. C’est le syndrome Summer & Tom (oui, encore ces deux-là). À cela s’ajoutent des thèmes moins faciles à traiter : alcoolisme, addiction au sexe, relation longue distance, etc.

Niveau casting, nous naviguons en eaux (presque) troubles avec Gillian Jacobs (à l’affiche de “The Box”), Paul Rust (acteur et scénariste), Claudia O’Doherty (vue dans “Trainwreck”) et Iris Apatow (la fille de Judd). Croisement improbable entre Penny/Leonard et Alison et Ben - le couple du film “Knocked Up”, les héros atypiques de “Love” font de cette série un show rafraîchissant et divertissant à la fois. Les personnages qui composent le duo principal sont tellement travaillés que nous nous demandons par moments s’il s’agit bien d’une œuvre de fiction.

Impossible de s’ennuyer devant les épisodes de cette série que nous avons fini par “binge-watcher”. Si la saison 1 convainc aisément, notre minois affiche un air plus dubitatif à l’issue de la saison 2. C’est comme si la magie de la première fois n’opérait plus. La saison 3 parviendra-t-elle à nous charmer à nouveau ?  

En fin de compte, “Love” est une des meilleures séries à laquelle Judd Apatow ait participé depuis “Freaks and Geeks”. Tous les ingrédients sont réunis pour passer d’agréables soirées : Sexe, drogues et “burrito rolls” (et un peu de chant également) !

Goupil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire