lundi 22 août 2011

Stranger Than Fiction

★★★★★

Harold Crick est à peu près un « monsieur tout le monde », un homme normal. Chaque matin, il se lève, se brosse les dents et attrape son bus de justesse pour aller travailler. Et puis un jour comme les autres, alors qu'il se brosse les dents comme tous les matins, Harold entend une voix qui raconte tout ce qu'il fait, qui connaît toutes ses pensées.. Et tout va changer dans sa petite vie minutée dès que la voix lui annonce sa mort imminente.. Harold est le héros d'un roman et son auteure a pour habitude de tuer ses personnages principaux..

L'incroyable destin de Harold Crick est un film tout simplement brillant. Brillant par son scénario, brillant par le jeu des acteurs, brillant par les dialogues, brillant par tous les retournements de situation,.. Juste brillant.

Emma Thompson (Nanny McPhee, professeur Trelawney dans la saga Harry Potter, Love Actually) est l'auteure du roman dont Harold est le héros. Elle a une carrière pleine de succès et a pris pour habitude de tuer tous les personnages principaux de ses livres. Mais ici, elle a l'angoisse de la page blanche ; elle ne sait pas comment faire mourir Harold. Elle nous montre le désespoir que peuvent vivre les auteurs pressés par leurs éditeurs. Complètement absorbée par son travail, elle incarne une auteure complètement névrosée mais totalement passionnée par son écriture.
     Dustin Hoffman (L'emporium de Monsieur Magorium, Mon beau-père, mes parents et moi) est, pour l'occasion, éminent professeur de littérature et aidera Harold à découvrir dans quelle histoire il se trouve : une comédie ou une tragédie ? Centrée sur le héros et ses actions, ou sur les événements extérieurs qui lui arrivent ? Et surtout, qui est en train d'écrire sa vie et qui va décider de sa mort ?
     Will Ferrel (Step Brothers, Ron Burgundy) est Harold Crick et pour une fois, il quitte ses rôles facile à l'humour prévisible pour prendre la place de ce monsieur dont la vie bascule. Il nous livre une palette d'émotions rarement vues, de l'indifférence au désespoir le plus profond, de la naïveté de tomber amoureux à la colère la plus intense.
     Maggie Gyllenhaal (The Dark Night) et Queen Latifah (Valentine's Day, Bringing down the house) viennent compléter l'équilibre de toutes ces relations.

Ce film est pour tous ceux qui aiment les livres, qui ont un jour voulu être le héros d'un roman, pour ceux qui n'aiment pas lire, bref, pour tout le monde, mais surtout pour ceux qui aiment les bonnes histoires.


Choupette

Aucun commentaire:

Publier un commentaire