Recherche

dimanche 17 novembre 2019

Hors Normes


Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes. 






On devrait en faire un film

« On devrait en faire un film ». Un titre autant qu’une promesse pour le tandem derrière « Intouchables », « Samba » et « Le Sens de la Fête ». En 2015, la paire a monté un documentaire sur le travail social réalisé par Stéphane Benhamou, fondateur de l’association « Le Silence des Justes », et l’éducateur Daoud Tatou. Cet autre duo prend en charge des enfants et adolescents autistes ne trouvant aucune place dans les institutions officielles. Eric Toledano et Olivier Nakache l’ont dit et ils l’ont fait. Quatre ans après leur docu, voici leur fiction : « Hors Normes ». Et c’est un petit bijou !

Hors du commun

On suit le boulot phénoménal abattu par Bruno et Malik. Ces derniers vivent depuis une vingtaine d’années dans un monde à part entière, celui des personnes atteintes d’autismes. Au sein de leurs deux associations respectives, ceux-ci forment également des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés d’hypercomplexes. Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes. Mais parce que Bruno travaille en dehors de tout contrôle institutionnel, il se retrouve bientôt dans le viseur des autorités publiques avec, en ligne de mire, la fermeture de son association.

Nécessaire…

« Hors Normes » est exceptionnel et il nous poursuit encore longtemps après la projection. Pourquoi ? Parce que c’est un métrage complet. Il nous émeut, il nous fait rire et, surtout, il nous fait réfléchir. Un métrage nécessaire aussi qui entend bien faire bouger les lignes, changer les mentalités, impliquer le politique et modifier le regard que l’on porte sur les autistes. On aurait pu craindre un drame moralisateur, mièvre, lénifiant, se contentant d’un chapelet de bons sentiments avec un happy end en guise de conclusion. Nenni ! Le scénario, soigneusement écrit et imbibé d’une véritable intelligence narrative, respecte le spectateur.

… et sincère !

Ce récit authentique et documenté d’une justesse indéniable brasse différents thèmes : l’immobilisme politique, l’angoisse des parents, le suivi médical, la tolérance et l’ouverture à la différence… Une véracité venue également de la distribution avec cette alliance subtile entre réalisme et fiction. Outre le duo d’acteurs « premium » du cinéma français (Vincent Cassel, bouleversant, Reda Kateb, extraordinaire), Toledano et Nakache ont également choisi des comédiens autistes ainsi que de véritables moniteurs. Un dispositif sincère qui permet d’inscrire ce film dans le réel.

En substance, « Hors Normes » est une chronique humaniste pleine de vie et de chaleur humaine qui a le mérite de nous émouvoir sans sombrer dans la facilité du pathos. Une incroyable réussite à voir de toute urgence.

Note : 

Critique : Professeur Grant

Aucun commentaire:

Publier un commentaire